Le net en france

Publié le dans « Perso ». Mots-clefs : Humeur, Infowar, ViePrivée

Le Net en France: black-out

La quadrature du net lance un appel à la mobilisation contre le projet de loi Hadopi qui vise à réguler le "piratage" sur le net. non seulement en mettant en place la riposte graduée ( qui conduit à couper l’accès à internet ), mais en autorisant l’enregistrement et l’analyse des différentes communications qui transitent sur le réseau. A la base instaurée pour répondre à la demande des artistes pour lutter contre le piratage, cette loi va plus loin et permet des dérives qui font peur: à l’heure ou nos communication par téléphone, ou notre courrier ou nos sources d’informations passent par internet, il est important de protéger notre espace et de le défendre.

Malheureusement, j’ai l’impression que personne ne chercher à protéger sa liberté sur le net. Les campagnes d’information sur les données personnelles n’empêchent pas les individus de continuer à s’inscrire massivement sur facebook ou d’utiliser msn pour communiquer, par commodité et par pratique, mais en oubliant que derrière tout ces services, il y a un prix à payer: celui de notre anonymat et de notre liberté.

A l’heure il il devient anormal de chercher à protéger sa vie privée même "si l’on n’a rien à se reprocher", je pense qu’il faut rappeler à tous, que cet espace qui peut sembler si loin, si distant de notre vie, est en fait incrusté dans nos domicilies, nos consoles de jeux ou nos téléphones, et mettre en place des mesures de contrôles sur le net permettent de réduire très facilement les libertés de l’individu

Facilement car:

  • Ce contrôle se fait en silence: il est fait de manière automatique sans que l’individu ne s’en rende compte. La dérive étant que l’on ne sait plus très bien quelle est la limite entre ce qui est contrôlé et ce qui ne l’est pas.
  • Ce contrôle est global: avec la puissance des machines, il devient possible de surveiller l’ensemble des connexions des internautes, et de voir tout ce qui transite sur les réseaux.
  • Ce contrôle est permanent: pour les même raisons.

Avant qu’il ne soit interdit d’utiliser un logiciel non conforme, essayons de préserver notre liberté et d’affirmer ce que nous défendons.

À lire aussi :

Commentaires :

Aucun commentaire pour l'instant.